Le gouvernement espagnol s’apprête à annoncer une nouvelle hausse du SMIC de 10% pour lutter contre l’inflation.

Il s’agit de la septième augmentation du salaire minimum espagnol depuis l’élection du parti socialiste en 2018.

Objectif : Se rapprocher de la moyenne Européenne

Depuis son arrivée en 2018, Paul Sanchez, membre du Parti socialiste et président du gouvernement espagnol a pour objectif d’augmenter le montant du SMIC en Espagne et de le rapprocher de la moyenne Européenne. Ce qui explique les 7 hausses depuis 2018 (+36% en 4 ans).

hausse du smic

Le ministre du travail Yolanda Diaz s’est d’ailleurs exprimé sur le sujet en affirmant qu’« il n’est pas normal qu’en temps de crise, nous demandions aux travailleurs de baisser leur pouvoir d’achat alors que les bénéfices des sociétés ont eu une croissance de 62% »

Un SMIC en Espagne à 1000 euros sur 14 mois

En attendant l’annonce qui devrait arriver dans les prochains jours, l »objectif est de passer d’un SMIC mensuel brut de 736 euros sur 14 mois à 1 000 euros (Cliquez ici pour connaître le montant actuel du SMIC en France).

ce qui fait une croissance de +10% pour contrer la nouvelle hausse de l’inflation de 9% en Espagne.

Un agenda social ambitieux

Bien que ce soi la priorité, la hausse du SMIC n’est pas l’unique point de l’agenda social du gouvernement Espagnol. Nous pouvons voir la lutte contre les emplois précaires en mettant en place un nombre d’accords pour combattre l’abus des emplois précaires.

Pour y parvenir un grand nombre de règles ont été mises en place comme la limitation de contrats courts par exemple.

Il y a aussi l’instauration d’un revenu minimum vital, avec l’extension d’aides et de protection des personnes les plus vulnérables (chômeurs, familles, personnes âgées…).