La grille du Smic hôtelier n’a pas subi de changement, hormis la revalorisation appliquée sur le salaire horaire minimum, depuis le 1er janvier 2015. Cette revalorisation touche entre autres, le niveau 1, échelon 1, 2 et 3.

Le Smic hôtelier en 2015

Au 1er janvier 2015, la revalorisation du Smic a été de l’ordre de 0,8%. Cette légère augmentation qui ne s’est pas accompagnée d’un coup de pouce, a entrainé une légère hausse au niveau du Smic horaire hôtelier.

A cette légère hausse s’ajoute une revalorisation du minimum garanti, appliquée depuis l’année 2014. Le montant du MG a été fixé à 3,5 €.

Pour information, le calcul du salaire horaire dans l’hôtellerie et la restauration s’effectue tout d’abord en prenant le nombre d’heures de travail et le multipliant par le Smic. Ensuite, si la personne est soumise au régime des 39 heures, le salaire horaire de 36 à 39 heures sera majoré de 10%.

Pour connaitre le montant du SMIC 39 heures cliquez ici :

SMIC HORAIRE 39 HEURES

Pour finir, il suffit de rajouter les avantages en nature nourriture.

Les montants du Smic hôtelier par échelon et par niveau




Pour l’échelon 1, les salaires minimums horaires des niveaux 1, 2, 3 et 4 sont respectivement de 9,53 €, de 9,73 €, de 10,21 €, de 10,80 € et de 12,74 €.

Pour l’échelon 2, le salaire du niveau 1 de 9,55 €/heure, le niveau 2 de 9,87 €/heure, le niveau 3 de 10,30 €/heure, le niveau 4 de 10,98 €/heure et le niveau 5 de 14,85 €/heure.

Concernant l’échelon 3, le niveau 1 est payé à 9,60 €/heure, le niveau 2 à 10,18 €/heure, le niveau 3 à 10,55 €/heure et le niveau 5 à 18,16 €/heure.

Le Smic brut et net, depuis 2015

Le montant brut du Smic sur la base de la durée légale de travail de 35 heures par semaine, est de 1547,52 € par mois, depuis le 1er janvier 2015, contre 1445,42 € par mois, en 2014.

En fonction de l’entreprise et des cotisations liées aux différents secteurs d’activités, le calcul du salaire minimum net peut être très différent. Pour les salariés à domicile, la rémunération nette est estimée à 8,10 € par heure, après la revalorisation réalisée par l’Etat au début de l’année 2015.