Dubaï compte parmi les meilleures destinations pour les travailleurs désireux de réaliser des économies substantielles. Les conditions de travail dans cet émirat sont avantageuses, notamment pour les personnes disciplinées.

Imposition et salaire

Les salaires à Dubaï sont similaires et parfois supérieurs à ceux pratiqués dans les pays occidentaux. Cependant, l’émirat n’applique aucune imposition sur les personnes physiques et les travailleurs bénéficient donc d’une rémunération nette plus conséquente qu’en France.

Dans le passé, les salaires des expatriés étaient répartis entre différents éléments, à savoir : la voiture de fonction, le logement, la couverture médicale, l’éducation des enfants, les billets d’avion, le salaire de base et les différentes allocations. Actuellement, ils sont fixés de manière à couvrir les diverses dépenses des employés et dans certains cas, un travailleur peut bénéficier d’un bonus ou d’une majoration, grâce à ses performances dans son entreprise.

Il est à noter que, le paiement des salaires peut être retardé dans certaines entreprises. En effet, celles-ci transmettent généralement les problèmes de trésorerie à leurs employés.

Les indemnités

Si la rémunération est nettement plus avantageuse à Dubaï, les indemnités offertes par les entreprises de l’émirat renforcent encore plus son attrait. Parmi les indemnités les plus prisées des étrangers travaillant dans la région, on peut citer celles liées à la fin de contrat.

En effet, les sociétés proposent un certain montant aux travailleurs contractuels à la fin de leur contrat. Ce montant est défini en fonction du salaire de base et peut atteindre un niveau intéressant, à condition que l’employé soit resté à Dubaï pendant une durée relativement conséquente.

Durant les trois premières années de service, le montant versé au travailleur équivaut à 20 jours de rémunération de base par année d’emploi. Si l’employé continue d’intervenir dans l’entreprise après les trois premières années, ce montant est majoré à un mois de salaire par année d’emploi.

travail-dubai

Pour information, l’indemnité n’est en aucun cas une assurance. Elle peut être considérée comme un bonus de fin de contrat et un “merci” pour avoir contribué à l’essor économique du pays. Chaque entreprise présente dans l’émirat doit obligatoirement payer cette indemnité, connue sous le nom de bénéfice de fin de services, aux travailleurs expatriés.