Le taux du SMIC varie généralement en fonction du secteur. Dans le domaine de l’hôtellerie, depuis le début de l’année 2013, le taux horaire légal du smic a augmenté de 0,3% soit de 9,43 euros suite à la revalorisation anticipée et au ralentissement de l’inflation.

Les détails du salaire minimum d’un employé en hôtellerie

Pour un serveur rémunéré au smic hôtelier, il travaille 39 heures par semaine, horaire conventionnel ou 169 heures par mois. Bénéficiant de 2 jours de repos par semaine, son montant se calcule sur la base de 35 heures ou 151,67 heures plus 110% d’heures supplémentaires, soit 4 heures par semaine. Ce serveur est nourri une fois par semaine qui constitue un de ses avantages. L’avantage en nature nourriture constitue un minimum garanti dont le taux reste le même soit 3,49 euros.

Le Salaire minimum et les avantages ainsi que la totalité du nombre d’heures de travail de l’employé figurent dans le logiciel de paie. La grille de salaire minimum varie suivant les échelons et les niveaux. Pour l’échelon 1, sa valeur oscille entre 9,43 euros à 12,58 euros du niveau I à V. Le taux va de 9,43 euros à 14,66 euros pour l’échelon 2 et 9,46 à 17,93 euros pour l’échelon 3.

Savoir calculer le montant de la rémunération minimum

smic horaireLe salaire de base se calcule sur 35 heures de travail en multipliant avec le taux de 9,43 euros. La majoration des heures supplémentaires se calcule par le nombre d’heures supplémentaires en multipliant avec le taux du Smic. Le salaire brut est la totalité de la majoration, du salaire brut et de l’avantage en nature. Le total du salaire brut est imposable avec le calcul de CRDS et CSG avec une assiette de 98,25% du salaire brut à ajouter avec la cotisation patronale de mutuelle et de prévoyance. Ce taux  est valable pour les employés des hôtels-restaurants, des cafés-tabacs et des restaurants.

Pour convertir la valeur brute en nette, cliquez ici pour utiliser notre calculatrice