L’Espagne dispose d’un des salaires minimum les plus bas d’Europe. Afin d’offrir un pouvoir d’achat plus conséquent aux ménages, le Gouvernement a proposé une hausse de plus de 5%, pour l’année 2017.

Une hausse permettant au SMIC de dépasser le seuil des 800 € ?

Au début du mois de décembre, le Gouvernement espagnol a décidé de revoir le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel) à la hausse. Il a pris cette décision après une réunion qui s’est tenue le 1er décembre, en compagnie des représentants des syndicats. D’après les autorités, l’Espagne devrait augmenter le salaire minimum de 8% au minimum pour offrir un meilleur pouvoir d’achat au ménage.

Pour Antonio Hernando, le porte-parole des socialistes au Parlement, cette augmentation permettrait de concrétiser les objectifs liés au déficit et aux dettes pour l’année 2017. Par ailleurs, les interlocuteurs sociaux ont affirmé que la mobilisation commence à donner ses fruits.

Il est à noter que, cette augmentation a été proposée par l’UGT et le CCOO. Cependant, malgré l’acceptation du Gouvernement, ces derniers estiment que cette hausse reste insuffisante.

Dans le cas où, la revalorisation de 8% est réellement appliquée par les autorités espagnoles, le SMIC brut sur 12 mois devrait pouvoir atteindre 825,55 € en janvier 2017. Néanmoins, en Espagne, le salaire minimum est généralement annoncé sur 14 paies en Espagne, ce qui permet d’estimer son montant à 707,6 €.

Pour information, la rémunération minimum brute actuelle, fixée par le Ministère du Travail, est de l’ordre de 764 €, sur la base de 12 paies.

Un Smic encore insuffisant au niveau européen

smi-espagne

Si pour le journal El Pais, l’augmentation annoncée par le Gouvernement espagnol compte parmi les plus importantes depuis 30 ans, elle reste insuffisante au niveau européen. Comparé à celui de la France, le Salaire Minimum Interprofessionnel du pays est clairement en retrait. En effet, en dépit d’une légère hausse de 0,6% au début de l’année 2016, le Smic brut a atteint un montant de 1 466,62 €/mois, sur la base de 12 paies, dans l’Hexagone.

Très prochainement, les autorités françaises vont annoncer une nouvelle revalorisation qui pourrait relever le salaire minimum à 9,75%.

Pour pouvoir sortir du groupe des pays proposant un Smic brut en dessous de 1 000 €/mois, l’Espagne devra encore réaliser quelques efforts dans les années à venir.