Contrairement aux idées reçues, développer un patrimoine n’est pas essentiellement destiné aux grosses fortunes. Grâce un nouveau système de gestion privée, un salarié, tout comme un cadre ou un chef d’entreprise, peut fructifier efficacement son épargne.

La gestion de fortune : un luxe accessible au grand public

Certes, développer un patrimoine est, dans certains cas, une opération destinée aux personnes fortunées, effectuant un placement de quelques millions d’euros. Toutefois, grâce à une nouvelle forme de gestion privée, proposée par certaines entreprises spécialisées, il est devenu possible de fructifier des sommes relativement restreintes et de bénéficier d’une rentabilité, particulièrement élevée.

A l’instar des banques et des assureurs traditionnels, les structures œuvrant pour la démocratisation de la gestion de patrimoine mettent à la disposition de leurs clients, des conseillers disposant des compétences nécessaires à la réalisation d’une optimisation patrimoniale, fiscale et financière. Ils étudient la situation (personnelle et financière) des épargnants, leur mode de vie et définissent la stratégie d’optimisation la mieux adaptée, en fonction de leurs projets et de leurs objectifs.

A noter que, l’accompagnement d’un conseiller s’effectue sur le long terme. En d’autres termes, ce professionnel fait un suivi de la situation de son client, l’assiste dans les éventuels changements inattendus, protège son patrimoine contre l’érosion monétaire et adapte les placements financiers, selon les évolutions observées.

Pour réussir ses différentes missions, il réalise régulièrement un diagnostic personnel complet de chaque épargnant et surveille continuellement les marchés financiers, afin de détecter les opportunités, mais aussi les menaces.

Les avantages d’une gestion privée de patrimoine

Pour fructifier une épargne, de nombreuses solutions s’offrent aux particuliers. Ils peuvent entre autres opter pour un Livret réglementé ou placer leurs économies dans des produits, tels que l’assurance-vie. Cependant, sans des connaissances approfondies en finance, ils ne peuvent garantir la rentabilité de leur placement.

Pour assurer un excellent rendement, il est souvent recommandé de faire appel à un conseiller spécialisé en gestion privée de patrimoine comme gestion privée Valofi par exemple. Le CGP est un véritable chef d’orchestre, disposant de l’ensemble des outils et des connaissances nécessaires à l’analyse du marché et des opportunités. Il intervient de manière indépendante et son principal objectif est de fournir les produits les mieux adaptés aux objectifs de ses clients.

 

Les conseillers proposent essentiellement des prestations sur-mesure. En d’autres termes, dans la définition des placements, ils ne basent pas sur des profils de risque (prudent, modéré, dynamique) qui peuvent rapidement montrer leurs limites, en cas de fortes fluctuations des marchés financiers.

A titre d’information, il existe divers conseillers en gestion de patrimoine : le conseiller en investissement financier, le gérant de portefeuille, etc.

Le gérant de portefeuille peut être un gestionnaire de portefeuille de valeurs mobilières d’un compte-titre, gérant d’un OPCVM ou gérant d’une unité de compte. Ses missions sont de mettre en place une politique de gestion adaptée au profil de ses clients, de déterminer un benchmark et d’arbitrer les valeurs, dans le but de conserver efficacement le couple rendement/risque.

Les notaires, les experts-comptables et les avocats fiscalistes peuvent également jouer le rôle de conseiller. Néanmoins, leurs champs d’actions sont relativement limités. L’expert-comptable peut être considéré comme le lien entre le patrimoine personnel et les actifs professionnels d’une personne.