Pas facile par les temps qui courent de demander une augmentation de salaire ou de trouver un emploi mieux rémunéré. Comment sortir de l’engrenage du SMIC et augmenter ses revenus dans ces conditions ? Grâce aux 35 heures de travail hebdomadaire, il est possible en France d’augmenter ses revenus en travaillant un peu plus. La plus simple des solutions est de proposer à son patron de faire des heures supplémentaires. Celles-ci sont payées à un tarif supérieur à votre taux horaire habituel, et permettent de simples et parfois importantes hausses de revenus. Effectuer plus d’heures dans la même entreprise présente de multiples avantages :

  •  Connaissance et maîtrise du travail à effectuer.
  •  Pas besoin de se déplacer pour se rendre sur un autre lieu de travail
  •  Pas de conflit d’intérêts en jeu
  •  Pas de remontrances de son patron, au motif que vous négliger votre travail actuel au profit de l’autre

Il existe évidemment d’autres avantages dont le principal, au contraire de l’Angleterre, votre salaire mensuel n’est pas taxé en plus parce que vous avez effectué des heures en plus. Cependant, il n’est pas toujours possible de faire des heures supplémentaires dans son entreprise ou tout simplement l’employeur ne les paie pas (cela  est écrit alors dans votre contrat). Il vous reste néanmoins toujours des solutions aléatoires telles que trouver un autre emploi à temps partiel.

L’exercice d’une autre activité

Ne plus vivre au SMIC Horaire

Il est possible de trouver un autre emploi, dont les horaires pourraient être compatibles avec votre temps de travail actuel. Des sociétés de promotion en grandes surface recherchent par exemple des animateurs le vendredi après-midi et le samedi. Il s’agit de présenter des promotions ou de proposer aux clients des animations créatives tels que goûter un produit, essayer une console de jeu ou recevoir des cadeaux publicitaires.

Vous pouvez aussi trouver des missions de gardiennage ou d’aide à domicile via des sociétés spécialisées ou des agences d’intérim. Donner des cours spécialisés à des élèves ou étudiants peut aussi être un bon moyen d’arrondir des fins de mois difficiles. Il existe un panel d’entreprises proposant ce genre de services et il suffit de s’y enregistrer gratuitement (leur commission est prise sur le salaire qui
vous est versé par leurs clients). Ces petits contrats sont intéressants car il vous sera également payé les indemnités de fin de CDD (contrat à durée déterminée), les frais de repas et de transports ainsi que les congés payés correspondants à la période travaillée.

Le travail en Freelance

Le statut de micro-entrepreneur permet en France de se lancer en freelance, en complément d’une activité salariée, sans risque et avec des charges très limitées. Travailler en free lance permet une très grande souplesse d’horaires et d’organisation. Vous pouvez aussi travailler de chez vous, ce qui est un grand avantage lorsque l’on doit d’occuper d’une famille. Les activités free lance pouvant se pratiquer à domicile sont généralement en lien avec internet et les nouvelles technologies: graphiste, rédacteur, traducteur, assistant en référencement et webmaster.

D’autres activités peuvent vous amener à vous déplacer: professeur ou soutien scolaire, baby-sitter, aide à domicile, déménageur, consultant, petits travaux de bricolage ou d’entretien. Il est aussi possible de combiner travail et passion ou don. Si vous êtes avez toujours aimé chiner, décorer alors pourquoi ne pas se lancer dans la décoration d’intérieur, le wedding planning…laissez parler son imagination, connaître son potentiel et les tendances du marché peuvent être un bon début pour commencer une autre activité professionnelle.

L’investissement de son argent

La bourse est une autre alternative pour augmenter ses revenus et sortir de l’engrenage du SMIC. Les nouvelles technologies ont rendu possible l’accès à ce métier à tout le monde. Autrement dit, il ne faut pas être systématiquement un crack de la finance pour faire de l’argent dans ce milieu. Parmi plusieurs types d’actions, les CFD (Les Contract For Difference) par exemple semblent être adaptés pour les débutants en bourse. Ils permettent d’investir sans acheter les parts
d’une entreprise. C’est en fait un contrat entre l’acheteur (vous) et le broker. L’acheteur investit la somme qu’il peut.

Certaines sociétés de courtage offrent des formations en ligne et vous accompagnent dans vos premières transactions afin de limiter les risques. Si vous souhaitez en découvrir plus sur cette activité ou sur les CFD, une présentation est faite par ETX Capital. Il convient toutefois de souligner qu’une telle activité n’est pas sans risque et que les pertes peuvent être plus importantes que l’investissement initial et que la majorité est requise.