Près de la moitié des avocats perçoivent aujourd’hui le SMIC, une situation plaignante et alarmante. Ils sont nombreux à changer de métier après 10 années d’exercice. L’avenir du métier d’avocat est, en effet, remis en question à cause de ce chiffre et un rapport a été déposé au ministre de la Justice sur le sujet. La faute à qui ?

Pourquoi certains s’en sortent ?

À l’ère du développement d’internet et de la digitalisation des entreprises, c’est le moment de s’en servir pour espérer changer les choses. Certains avocats arrivent à fructifier leur business grâce à internet. En effet, nombre d’entre eux y développent leur notoriété et leur visibilité et y trouvent leurs clients.

avocats remplacés par des robots

C’est notamment le cas des avocats de chez StarOfService qui, grâce à une visibilité gratuite sur internet, obtiennent beaucoup plus largement que le SMIC. Leur activité connaît un grand succès et en tapant par exemple « rechercher un avocat à Lyon » sur Google, vous verrez que cette plateforme se trouve à la troisième position de la première page de votre moteur de recherche. Elle s’emploie à sélectionner des professionnels sérieux, qui peuvent demander une rémunération en adéquation avec leurs compétences. Les internautes pourront comparer les différentes prestations des avocats choisis par StarOfService avant de sélectionner un avocat compétent et sérieux.

Quelle est la réalité ?

Le secteur attire beaucoup les jeunes, une situation qui explique l’augmentation spectaculaire du nombre d’avocats en quelques années. Il est passé à 60 000 adeptes en seulement 15 années, alors qu’il était à 40 000 en 2002. Pourtant, ils sont aussi plusieurs à jeter l’éponge après quelques années de carrière. Telle est la réalité aujourd’hui.

Beaucoup d’avocats ont du mal à se faire une place dans le milieu. Lorsqu’ils ne sont pas recrutés en cabinet, ils sont forcés de travailler à leur propre compte, ce qui s’avère une démarche difficile. Ceux qui ont la chance d’être recrutés se plaignent, de leur côté, de leur faible rémunération.

Le digital et les avocats

La principale raison, c’est la concurrence des plateformes numériques qui attirent de plus en plus les clients. En effet, il suffit de rechercher sur internet pour obtenir les documents juridiques nécessaires. Par conséquent, peu de gens font appel à un avocat pour rédiger des contrats ou des actes juridiques en tout genre comme le contrat de travail, la convention de PACS, le contrat de bail, etc.

D’un autre côté, il y a aussi le développement récent des logiciels d’intelligence artificielle ou les robots appelés « legal robots ». L’avenir de la profession est complètement menacé. C’est pourquoi ceux qui ont choisi de se tourner vers des sites spécialisés pour se faire connaître ont choisi la bonne méthode pour s’en sortir.

La plateforme de professionnels, comment ça marche ?

Le site internet est devenu un outil pour gérer ses activités et trouver des clients. Pour un cabinet d’avocats, c’est son image et sa crédibilité qui est en jeu. La création d’un site web permet à un avocat d’atteindre ses clients potentiels en mettant en avant ses atouts, en particulier la qualité de son travail et ses expériences.

StarOfService, c’est une occasion pour lui de créer son profil de façon gratuite et de donner une bonne impression non seulement aux clients cibles, mais aussi et surtout aux collaborateurs ou encore aux partenaires.

Bref, internet est un excellent moyen de communication pour proposer ses services et mettre en valeur son professionnalisme et ses compétences. En effet, nombreux sont les internautes qui s’y renseignent avant de se lancer ou d’acheter un service, notamment celui d’un avocat.