Un travail qui a de la valeur, c’est ce que tout le monde recherche, notamment les nouveaux diplômés qui espèrent un avenir meilleur et évoluer dans un métier qu’ils ont toujours rêvé. Cependant, le critère salaire prime toujours pour bien de raisons, notamment pour vivre dans le confort et réaliser ses projets.  

Le critère salaire : toujours une priorité pour les jeunes diplômés ?

Pour les jeunes diplômés, avoir un emploi stable, évolutif et mieux payé est le mieux qu’ils puissent rêver. Pour les attirer justement dans le monde du travail, les entreprises misent sur l’augmentation du salaire médian, soit de l’ordre de 5 à 10% pour cette nouvelle année en fonction du secteur d’activité. D’après les dernières statistiques de 2015, sa valeur atteint les 1 797 euros par mois. 

Une excellente rémunération pour une vie dans le confort.

Certaines analyses montrent que le critère salaire n’est plus d’actualité pour ces jeunes. Ces derniers sont de plus en plus conscients sur le fait qu’il n’y a aucun intérêt de consacrer tout son temps et toute sa vie à travailler pour s’enrichir et vivre dans l’opulence. La plupart recherchent simplement un salaire décent pour mieux vivre et ne pas se trouver dans la nécessité. Ils sont prêts à travailler durs pour y arriver, mais pas jusqu’à sacrifier leur vie et leur bonheur.   

L’argent ne fait pas le bonheur

Bon nombre de jeunes estiment aujourd’hui que l’argent ne fait pas le bonheur. Ils ne trouvent aucun intérêt à travailler durs comme des malades pour en accumuler, mais de ne pas pouvoir en profiter puisqu’ils auront moins de temps à sortir, à profiter de leur vie de famille, à faire des voyages, des activités, etc. Ils doivent dépenser la majeure partie de leur temps au bureau.

Ils recherchent le bonheur qui ne se trouve pas forcément dans l’argent. Ils estiment qu’un travail qui valorise leurs compétences et qui correspond bien à leurs valeurs est l’idéal, peu importe le secteur d’activité. Ils veulent s’y impliquer, non pas pour avoir beaucoup d’argent sans considération du bien-être. Bon nombre d’entre eux n’hésitent pas à changer complètement de métier pour trouver celui conforme à leurs attentes et dans lequel ils s’épanouissent afin de donner un sens à leur vie.

Cela, même en sacrifiant le gain d’argent ou de revenu. Un bon salaire pour se nourrir et payer ses loyers peut suffire pour être heureux dans la vie.

Ils recherchent le bonheur qui ne se trouve pas forcément dans l’argent. Ils estiment qu’un travail qui valorise leurs compétences et qui correspond bien à leurs valeurs est l’idéal, peu importe le secteur d’activité. Ils veulent s’y impliquer, non pas pour avoir beaucoup d’argent sans considération du bien-être. Bon nombre d’entre eux n’hésitent pas à changer complètement de métier pour trouver celui conforme à leurs attentes et dans lequel ils s’épanouissent afin de donner un sens à leur vie.

Cela, même en sacrifiant le gain d’argent ou de revenu. Un bon salaire pour se nourrir et payer ses loyers peut suffire pour être heureux dans la vie.

Il faut travailler dur pour arriver à ses fins.

Le bonheur et l’argent sont indissociables ?

Bien que la plupart des jeunes ne se soucient de la rémunération, mais recherchent un travail où ils puissent s’épanouir et qui leur donne de la valeur, d’autres estiment que sans argent, la vie n’a pas de sens. Un excellent salaire et un meilleur confort de vie, cela doit être le fruit des longues années d’études effectuées. Ils pensent que c’est ce qu’on attend tous de la vie.

La quête d’un travail bien gratifiant est primordiale non seulement pour jouir du confort, mais aussi pour satisfaire ses besoins et réaliser ses projets de vie tels qu’un achat immobilier, des voyages, etc. Un bon salaire, c’est un critère important même en travaillant dur pour réaliser ses rêves. Il faut essayer de faire des activités plus épanouissantes le reste de son temps libre.