Au Luxembourg, une augmentation du salaire minimum et des jours de congés supplémentaires sera prévue pour 2019, une excellente nouvelle qui enchantera tout particulièrement les salariés frontaliers. Ces mesures ont été prises par les différents partis de la coalition.  

L’accord de coalition vers des mesures

Au Luxembourg, les trois partis DP, LSAP et Déi Gréng se sont entendus sur un accord de coalition. Lors d’un programme commun, ils se sont mis d’accord sur l’augmentation du nombre de jours de congés et de la hausse du salaire social minimum. Ils se sont également convenus sur la légalisation du cannabis, si seul le cannabis médical est autorisé jusqu’à l’heure actuelle.

Ces mesures seront appliquées dès le 1er janvier. C’est une excellente nouvelle pour les salariés et notamment les travailleurs frontaliers qui en bénéficieront bien évidemment.  

Smic : une hausse de 100 € dès le 1er janvier ?

Hausse de 100 euros du smic au Luxembourg

Au Luxembourg, les salaires et les pensions évoluent en fonction de l’inflation c’est-à-dire des prix des produits de consommation. Il s’agit du système de l’indexation automatique des traitements et des salaires au coût de la vie. Nombreux sont les Français qui travaillent dans le pays et qui en bénéficient. En effet, le Luxembourg accueille beaucoup de travailleurs frontaliers, dont 49,6% sont des Français d’après l’Institut national de la statistique et des études économiques.

En Août 2018, les salaires ont déjà augmenté de 2,5% au Luxembourg, soit de 40 à 50 € net par mois tant dans le secteur privé que le secteur public en vue d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages (Découvrez notre article sur le SMIC en Europe).

D’après les chiffres de 2018, le salaire minimum est de 1 998,59 € par mois. A la suite des élections législatives d’octobre dernier, les négociateurs de la coalition ont travaillé sur un programme commun ayant abouti à la hausse du smic. Une augmentation de 100 € sera prévue. Elle aura un impact significatif sur les salaires des travailleurs. Cette situation touche uniquement le secteur privé.

Cette augmentation sera financée, en grande partie, par les recettes fiscales soit à plus de 60%. Le reste, soit 1/3 sera assurée par les entreprises.

Deux jours de congés supplémentaires obtenus

Deux jours de congés supplémentaires pour 2019

Au Luxembourg, chaque salarié bénéficie de 25 jours ouvrables de congés payés au minimum par an. En principe, il est pris en fonction des souhaits et des besoins du salarié. Tous les travailleurs d’une entreprise doivent en bénéficier quel que soit son horaire de travail (à temps partiel ou à temps plein) et son type de contrat (CDI ou CDD).

Les jours de congés peuvent être fixés par le salarié en fonction de ses désirs tout en prenant en compte les besoins de l’entreprise. Ils peuvent être pris en une seule fois ou par fraction. L’employeur n’a aucun droit à imposer les dates de congé sans l’accord du salarié.    

Pour améliorer les conditions de travail dans les entreprises, les trois partis de la coalition se sont aussi tombés d’accord pour augmenter le nombre de jours de congé annuel. Ils ont accordé deux jours de congés supplémentaires par an aux salariés, dont l’un tombe sur un jour férié à l’occasion de la journée de l’Europe le 09 Mai.